Fidélisation des salariés : les 5 solutions

La baisse du turn-over et du taux d’absentéisme fait définitivement partie du top 3 des objectifs de la fonction RH. Mais avec l’évolution des mentalités et des attentes, le salaire ne suffit plus à retenir les meilleurs collaborateurs dans votre structure. Aujourd’hui, les ressources humaines et la DG se doivent d’apporter un vrai plus au personnel afin d’éviter les pertes financières liées à la fuite des talents.

Former et accompagner au quotidien, créer un environnement de travail sain et agréable, miser sur la marque employeur, transformer le management… Voici 5 solutions à mettre en place pour faire rimer fidélisation des salariés avec productivité.

1. Concevoir une stratégie de fidélisation des salariés

Pour limiter les démissions, les départs et les arrêts maladie à répétition, il faut tout d’abord commencer par comprendre ce qui se passe. Qui part ? Qui reste ? Et pour quelle raison ?

Pour cela, vous pouvez suivre et mesurer le taux d’absentéisme et de turn-over selon plusieurs critères comme :

  • Les postes ;
  • Le niveau de qualification du salarié ;
  • La rémunération ; 
  • L’environnement et les horaires de travail ; 
  • L’éventuel plan de carrière…

Cela vous permettra d’identifier les faiblesses de votre organisation et bien sûr, d’y remédier grâce à une stratégie efficace de fidélisation du personnel.  

Exemple : si le taux d’absentéisme et de turn-over est particulièrement flagrant chez les nouveaux entrants (moins de 3 mois) sur un poste d’ouvrier en 3-8, peut-être serait-il intéressant de vérifier la grille de rémunération mise en place, la formation proposée en interne, voire les critères d’embauche établis.

2. Miser sur la marque employeur pour son recrutement

La marque employeur est un enjeu de taille que vous ne pouvez décemment pas laisser filer en tant que RH. 

Tout d’abord, elle permet de renforcer l’image de marque à l’extérieur. Eh oui, les consommateurs sont de plus en plus soucieux du sort des salariés dans une entreprise. Pour s’en convaincre, il  n’y a qu’à voir les efforts prodigués par Amazon qui use et abuse de spots TV pour nous prouver qu’ils prennent grand soin de leur personnel malgré les scandales récents !

Mais surtout, la marque employeur permet de rendre le processus de recrutement ultra-attractif. Donner envie aux candidats de postuler dans votre entreprise, c’est déjà l’assurance de recevoir des personnes motivées et dont les valeurs sont en adéquation avec celle de la société. 

Alors, n’hésitez plus et mettez en avant l’histoire de votre structure, mais aussi vos collaborateurs et l’environnement que vous leur proposez au quotidien. Le web (site internet et réseaux sociaux) est le canal le plus intéressant à exploiter pour cela.

3. Former et faire évoluer le personnel

Embaucher les bons candidats, c’est bien. Les fidéliser, c’est mieux ! Et cela se joue au quotidien en envisageant les collaborateurs comme des clients. 

Cela commence par définir les attentes et besoins de chacun afin de proposer un accompagnement et une évolution sur-mesure. 

Chez Zen-people, nous sommes persuadés que le coaching et le développement personnel ne doivent pas être réservés aux moments difficiles comme le licenciement. Au contraire, en mettant en place un suivi dès la signature du contrat de travail, l’entreprise offre du mieux-être à l’employé, tant du côté professionnel que personnel. La motivation, la productivité et bien évidemment, la fidélisation en sont naturellement boostées. 

Bon à savoir : nous proposons différents forfaits Zen-people ACCESS de 20 ou 45 minutes et des pass thématiques spécialement conçus pour les entreprises. Ces séances à distance peuvent être prises n’importe quand, y compris en urgence, entre 6 heures et minuit, 7 jours sur 7. Coachs, hypnothérapeutes, sophrologues certifiés sont là pour soutenir vos employés, cadres et managers !

En montrant tout votre intérêt dans le développement du potentiel de vos collaborateurs, vous les valorisez considérablement. Un salarié formé et accompagné tout au long de sa carrière est un salarié plus sûr de lui, plus performant et moins susceptible de se mettre en arrêt de travail ou de quitter votre entreprise. Que du bonus !

4. Créer un environnement de travail sain 

À l’heure actuelle, la qualité de vie au travail ne devrait plus être une problématique de second ordre pour tout RH qui se respecte. Et cela peut notamment passer par :

  • Une bonne ambiance au sein des services ; 
  • Un esprit d’équipe fort ;
  • L’aménagement des espaces de travail.

En vous concentrant sur chacun de ces trois axes, vous augmenterez l’engagement des salariés, et par extension, leur fidélisation. 

L’organisation régulière de séminaires et de team-building est sans conteste une des techniques les plus efficaces pour renforcer la cohésion d’équipe. Mais ce n’est pas la seule ! Google est le champion en la matière : salle de sport, cafétéria, salle de repos, salle de jeu… Tout est fait pour que les employés restent le plus longtemps possible dans les locaux, sans que cela soit synonyme de travail. Le sentiment d’appartenance ainsi créé est très fort : nombreux sont les professionnels du secteur à rêver d’être embauchés pour « travailler, vivre et manger Google ». 

Sans aller aussi loin, vous pouvez tout simplement bannir les open-spaces, opter pour des bureaux confortables avec du matériel moderne, et pourquoi pas, offrir la possibilité à un salarié qui le souhaite de télétravailler.  

5. Bouleverser le management

Selon un sondage d’Officevib, 75 % des salariés ne quittent pas leur emploi. Ils quittent leur manager.

Il est donc indispensable de revoir en profondeur le management et d’abandonner pour de bon le système paternaliste encore d’actualité dans certaines entreprises. Si on part du principe que les collaborateurs sont des clients, les managers se doivent de :

  • S’adapter à leurs attentes et leurs besoins ;
  • Être à leur écoute ;
  • Proposer les formations et évolutions les plus pertinentes selon leur profil, leurs envies et leurs capacités.

Ce nouveau modèle de management est très différent de ce qui est appris sur les bancs de l’école. Pourtant, c’est la clé pour fidéliser les salariés. Un coaching professionnel et sur-mesure peut être intéressant pour celles et ceux qui ne se sentent pas en phase avec ce fonctionnement. 

La fidélisation des salariés passe par de nombreux axes de travail. Bien évidemment, il en existe d’autres que nous n’avons pas évoqués dans cet article, comme les avantages sociaux et la participation aux bénéfices. Tout dépend de votre situation et de vos besoins en la matière !